The Limited Times

Now you can see non-English news...

Denis Martin, un ancien dirigeant de PSA, porté disparu depuis 14 jours dans le Gard

2020-08-01T16:05:56.556Z

Le sexagénaire est introuvable depuis qu’il a quitté son domicile à Aubussargues, le 19 juillet, en tenue de footing. Une enquête pour dispa


Depuis quatorze jours, Denis Martin reste introuvable. Parti faire un footing à la mi-journée, le 19 juillet près de son domicile, à Aubussargues (Gard), village de 300 habitants à 9 km à l'ouest d'Uzès, l'homme n'est jamais rentré. Agé de 63 ans, ce capitaine d'industrie a occupé de nombreux postes de direction dans de grandes entreprises : Philips, Valeo, SNCF… Et neuf ans au firmament chez PSA (Peugeot Citroën), à partir de 2008, où il passera de DRH à responsable des régions Europe puis Asie.

Une belle carrière internationale qui l'a mené à fonder dans le Gard, il y a trois ans, sa société de conseils pour les industries baptisée IMPC (Industry Management Performance Consulting).

Appel à témoins sur Facebook

Depuis la création d'IMPC, Denis Martin est installé à Aubussargues avec sa femme et ses deux fils. Ce sont eux qui, ne le voyant pas revenir, ont signalé sa disparition aux gendarmes le jour même. Le sexagénaire serait parti courir, comme il en a l'habitude, sur les chemins du bois environnant… Mais sans en avertir son épouse ni prendre son téléphone et ses papiers.

Dès le lendemain, la gendarmerie publie un appel à témoins sur Facebook, avec photo et description de Denis Martin : lunettes et cheveux gris, avec une petite barbe de quelques jours, « il mesure 1m68 et pèse environ 65 kg. Il était vêtu d'un short de sport noir en microfibres, d'un tee-shirt bleu électrique et de chaussures de sport bleues », précise le message.

A ce jour, l'avis de recherche a été partagé 6000 fois et a récolté près de 200 commentaires, des personnes indiquant pour la plupart avoir relayé l'information, de Nîmes à Alès… Car beaucoup dans la région s'interrogent sur cette soudaine disparition d'un homme discret, à la vie de famille semblant bien rangée et au brillant parcours professionnel… Qui plus est, décrit par le voisinage comme « sympathique et bien intégré dans le village », selon le quotidien régional Midi Libre.

Les recherches se poursuivent dans la garrigue

Sur le terrain, depuis deux semaines, les recherches se poursuivent activement. « Nous étions encore hier (NDLR : vendredi 31 juillet) dans la garrigue à ratisser de 6 heures du matin jusqu'à la fin d'après-midi, confie une source proche du dossier. En plus de la famille, beaucoup d'habitants des alentours sont venus aider. De gros moyens ont été engagés, avec une brigade cynophile et un hélicoptère pour survoler la zone… »

En vain. Une enquête judiciaire pour disparition inquiétante a été ouverte, mais aucun élément significatif n'a encore été découvert. « Dans la garrigue, c'est toujours compliqué, mais cela devrait bientôt se décanter, estime cette même source. Etant donné l'ampleur du dispositif et l'étendue des recherches, nous ne devrions plus tarder à trouver quelque chose ».

Newsletter - L'essentiel de l'actu

Chaque matin, l'actualité vue par Le Parisien

Je M'inscris

Votre adresse mail est collectée par Le Parisien pour vous permettre de recevoir nos actualités et offres commerciales. En savoir plus

Toutes les hypothèses restent sur la table, y compris celle d'un suicide. « On peut aussi avoir raté quelque chose, mais ça devrait sûrement, dans tous les cas, bouger dans les prochains jours », assure un proche du dossier. Pour l'instant, dans le petit village de l'arrière-pays du Gard, le mystère Denis Martin reste entier.

Source: leparis

You may like

News/Politics 2020-07-23T17:26:33.629Z
Life/Entertain 2020-07-29T09:49:14.489Z

Trends 24h

Tech/Game 2020-08-13T14:58:56.962Z

Latest

© Communities 2019 - Privacy