The Limited Times

Now you can see non-English news...

Pakistan : avec 97 morts, le bilan du crash aérien à Karachi s’alourdit encore

2020-05-23T06:56:53.306Z

Deux miraculés ont été retrouvés dans les décombres de l’Airbus A320 de la Pakistan International Airlines, qui s’est écrasé sur un quartier


De nombreux morts et deux miracles. Au moins 97 personnes ont péri vendredi dans le crash d'un Airbus A320 sur un quartier résidentiel de Karachi, la grande ville du sud du Pakistan, selon un nouveau bilan rendu public samedi par les autorités locales… qui ont également fait état de deux survivants.

L'avion de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA) s'est écrasé sur un groupe de maisons alors qu'il approchait de l'aéroport de Karachi. Le dernier bilan, faisant état de 97 morts, inclut tous les occupants de l'appareil sauf deux survivants. On ignore pour l'instant si la catastrophe a fait aussi des victimes au sol.

L'appareil, en provenance de Lahore, transportait 99 personnes (91 passagers et 8 membres d'équipage) a indiqué samedi un porte-parole de PIA, rectifiant un premier décompte qui faisait état de seulement 98 occupants.

L'un des miraculés est le président de la Bank of Punjab

Parmi les deux miraculés du crash figure Zafar Masud, le président de la Bank of Punjab, une des plus importantes banques du Pakistan, a précisé le président de PIA, Arshad Malik. Les opérations de sauvetage ont pris fin samedi à l'aube, selon les autorités. Durant toute la journée de vendredi, secouristes et habitants avaient fouillé les décombres à la recherche des corps.

D'après le PDG de la compagnie Arshad Malik, l'appareil, un Airbus A320, se trouvait « en approche finale » de l'aéroport de Karachi quand un incident est survenu. « La dernière fois que nous avons eu des nouvelles du pilote, il a indiqué qu'il avait un problème technique », a-t-il raconté. « On lui a dit […] que deux pistes étaient prêtes pour l'atterrissage, mais il a décidé de remettre les gaz. »

D'après le ministre de l'Intérieur Ijaz Ahmad Shah, le pilote avait indiqué avoir « perdu un moteur » puis lancé « un appel de détresse ».

Des passages rentraient chez eux pour l'Aïd-el-Fitr

« J'ai vu un passager hors de l'avion. […] Il était en vie. Il parlait. Il m'a demandé de le sauver mais ses jambes étaient coincées dans la sortie de secours », a raconté Raja Amjad, un témoin qui avait auparavant vu un cadavre « tomber sur sa voiture ». Il a ajouté n'avoir entendu « aucun cri » d'autres passagers alors que l'avion s'embrasait.

Newsletter - L'essentiel de l'actu

Chaque matin, l'actualité vue par Le Parisien

Je M'inscris

Votre adresse mail est collectée par Le Parisien pour vous permettre de recevoir nos actualités et offres commerciales. En savoir plus

Le Premier ministre Imran Khan s'est dit « choqué et attristé » par la catastrophe, adressant sur Twitter ses « prières et condoléances aux familles et aux disparus ».

I thank world leaders for reaching out to condole over the tragic air crash and loss of precious lives. The people of Pakistan value this support and solidarity in our hour of grief.

— Imran Khan (@ImranKhanPTI) May 22, 2020

Selon le ministre des Affaires étrangères, Shah Mahmood Qureshi, l'avion avait à son bord « beaucoup de gens rentrant chez eux pour l'Aïd-el-Fitr », la célébration de la fin du ramadan, la fête la plus importante pour les musulmans.

Le dernier accident aérien d'ampleur dans le pays remonte à décembre 2016. Un avion de la PIA effectuant un vol intérieur s'était écrasé dans le nord montagneux du pays, tuant 47 personnes. L'accident le plus meurtrier impliquant PIA à ce jour s'est produit en 1992. Un de ses A300 était descendu prématurément vers l'aéroport de la capitale népalaise Katmandou et s'était écrasé sur une colline, tuant 167 personnes.

VIDÉO. Karachi : un avion de ligne s'écrase sur un quartier résidentiel

This news is expired in our cache, please access its source.

Source: leparis

You may like

Tech/Game 2020-05-23T06:59:13.252Z

Trends 24h

Latest

© Communities 2019 - Privacy