The Limited Times

Now you can see non-English news...

L'AC Milan étrillée par l'Atalanta mais championne d'hiver

2021-01-23T21:49:16.035Z

L'AC Milan profite du nul de l'Inter à Udine pour terminer les matches aller en tête malgré sa débâcle contre l'Atalanta ce samedi. 


L'AC Milan, malgré une déroute à domicile contre une fringante Atalanta Bergame (0-3), a décroché samedi le titre honorifique de champion d'hiver en préservant à l'issue de la phase aller deux longueurs sur l'Inter Milan, accrochée par l'Udinese (0-0). Le club rossonero vire en tête à mi-parcours pour la première fois depuis dix ans, lors de la saison 2010/11, saison qui est aussi celle de son 18e et dernier scudetto. S'il est purement honorifique, ce titre vient saluer le redressement des Milanais depuis un an, avec l'équipe la plus jeune de la Serie A en moyenne d'âge, conduite par un tuteur affamé à près de 40 ans, Zlatan Ibrahimovic.

La lourde défaite samedi contre l'Atalanta, rayonnante à San Siro où elle disputait la saison dernière ses matches de Ligue des champions, vient toutefois rappeler à quel point il sera difficile de conserver cette première place inattendue. Les Milanais, longtemps invaincus, ont concédé leur deuxième défaite en moins de trois semaines, après le revers contre la Juventus (1-3). La «Dea», emmenée par un Josip Ilicic étincelant, avait plus de jambes et plus d'idées. Cristian Romero a ouvert la tête de la tête (26e) en première période. Ilicic, après plusieurs occasions, a obtenu et transformé un penalty après un coup de coude de Franck Kessié (53e). Et Duvan Zapata a conclu la belle après-midi bergamasque (77e), quelques instants après avoir touché le poteau. C'est une belle opération pour l'Atalanta qui se replace provisoirement à la 4e place, à sept points du leader.

Conte énervé

Toujours handicapée par quelques absences importantes, dont son meneur turc Hakan Cahlanoglu (coronavirus), l'AC Milan est restée muette pour la première fois de la saison en championnat. Plus inquiétant: les occasions ont été assez rares, même si Zlatan Ibrahimovic fut près d'égaliser (41e) et si la recrue Mario Mandzukic aurait aussi pu marquer juste après son entrée en jeu (70e). Seule consolation: l'Inter a - encore - manqué l'occasion de lui chiper la première place en ne réussissant pas à s'imposer à Udine. L'équipe d'Antonio Conte, pourtant regonflée à bloc par sa victoire sur la Juventus (2-0) le week-end dernier, confirme ses difficultés à l'extérieur, avec deux points lors des trois derniers déplacements.

Lautaro Martinez (23e), Nicolo Barella d'une superbe volée (29e) et Achraf Hakimi (76e) ont pourtant eu au bout du pied le but qui aurait offert le titre de champion d'hiver. De quoi énerver Antonio Conte, exclu en fin de match. Derrière le mano a mano milanais, la Roma s'accroche à sa troisième place. Malgré l'ambiance orageuse depuis l'élimination en Coupe d'Italie cette semaine contre La Spezia, les Giallorossi ont rebondi non sans mal contre cette même Spezia (4-3).

La Roma sans Dzeko

La victoire arrachée dans le temps additionnel grâce à Lorenzo Pellegrini (90+2e), juste après l'égalisation à 3-3 de La Spezia, redonne un peu d'air à l'entraîneur Paulo Fonseca, accouru à grandes enjambées pour féliciter le buteur au milieu d'une mêlée de Romains soulagés. «Un moment de grande émotion, cela aurait vraiment été injuste de ne pas gagner ce match. Cela démontre que nous sommes tous ensemble», a commenté Fonseca. L'entraîneur portugais était au coeur de la tourmente après les deux revers successifs contre la Lazio (0-3) dans le derby puis en huitièmes de finale de Coupe d'Italie mardi - élimination ponctuée d'une bourde du banc romain avec six changement effectués au lieu des cinq maximum autorisés.

Le capitaine et buteur Edin Dzeko a d'ailleurs été laissé dans les tribunes du stadio Olimpico, après ces quelques jours tourmentés en interne, écarté officiellement pour une fatigue musculaire mais en fait sanctionné pour s'être opposé avec virulence à son entraîneur, selon plusieurs médias.

La 19e journée se poursuivra dimanche avec notamment les matches de la Juventus et Naples, quatre jours après la Supercoupe remportée par les Bianconeri (2-0): à domicile contre Bologne (12e) pour Cristiano Ronaldo and co et sur le terrain de l'Hellas Vérone (9e) pour les hommes de Gennaro Gattuso.

A lire aussi

  • Classement Serie A

This news is expired in our cache, please access its source.

Source: lefigaro

You may like

News/Politics 2020-12-04T13:05:57.987Z
Sports 2020-09-18T06:31:51.705Z

Trends 24h

Latest

© Communities 2019 - Privacy