The Limited Times

Now you can see non-English news...

Football : à Bobigny, le couvre-feu est une vraie galère

2020-10-24T09:41:23.761Z

Une séance hebdomadaire supprimée, des entraînements avancés et raccourcis… Le club de Seine-Saint-Denis, qui évolue en National 2, est fort


Himed Hamma, le coentraîneur du Football Club 93 Bobigny-Gagny-Bagnolet avec Abess Ousfane, a, lui-même, fermé le stade Auguste-Delaune, jeudi vers 20 h 30. « Je fais office de gardien, on doit s'adapter à cette situation particulière », précise-t-il. Plusieurs agents, qui s'occupaient de l'enceinte, ont en effet contracté la Covid-19. Le stade Auguste-Delaune a donc été fermé et sera donc entièrement désinfecté.Les contaminés sont, eux aussi, nombreux dans l'effectif : une dizaine de cas. Jeudi, ils n'étaient ainsi que 18 à l'entraînement. Le match de la 9e journée du groupe B de National 2 face à Metz, prévu ce samedi, a alors été reporté.

Depuis l'annonce du couvre-feu, le club de Seine-Saint-Denis, 5e de son championnat, a dû bouleverser ses habitudes. Il est l'une des huit équipes franciliennes du 4e niveau national, la plus impactée. « L'une des seules à ne pas pouvoir s'entraîner en journée, explique Himed Hamma. Dans notre effectif, 90 % des joueurs ont une activité à côté du foot, ils travaillent ou sont étudiants. On n'a que 4 contrats fédéraux. »Cette saison, Bobigny s'entraînait à 20 heures. Depuis le couvre-feu, le club a dû avancer ses séances à 19 heures et les raccourcir avec une fin programmée à 20 h 15. « Lors des premiers jours, j'ai essayé de commencer à 18 h 30 mais ce n'était pas possible, poursuit Hamma. Certains joueurs ne pouvaient pas arriver à cette heure-là. L'un d'eux, Ibrahim Koné, m'a même dit qu'il allait arrêter. Mais on a aménagé les horaires pour que la majorité puisse être là pour 19 heures. »

Mais désormais, fini les soins (kiné, ostéopathe) d'avant-séance. « On risque de le payer plus tard par des blessures », s'inquiète le coentraîneur de Bobigny qui doit arrêter son entraînement à « 20 h 15 piles ». « On a des joueurs qui habitent loin de Bobigny, dans le 91 ou le 77, ça leur permet de rentrer chez eux avant le couvre-feu. »Dans ce club qui compte 1 300 licenciés pour deux terrains, l'obligation d'avancer les séances de l'équipe première prive également certaines formations de jeunes de leurs créneaux horaires. Le staff de Bobigny a donc décidé de passer de 4 à 3 entraînements hebdomadaires pour l'équipe de N2.

« Je prône un arrêt des championnats amateurs jusqu'en janvier, ça serait beaucoup plus juste. »

« En tant qu'ancien éducateur de jeunes, très attaché à la formation, ça m'embêtait de priver des petits de leur entraînement, reprend Hamma. Mais pour nous, ce n'est pas l'idéal car on a effectif très renouvelé (17 départs à l'intersaison), on a besoin de travailler collectivement. »Face à cette situation, ce dernier déplore également un « manque d'équité » par rapport à certains adversaires. « Beaucoup d'équipes de notre groupe continuent de s'entraîner à leurs horaires habituels ou le matin. Nous, on a supprimé une séance, on les a réduits et il nous manque des joueurs. On ne sera donc pas sur un pied d'égalité avec les autres. C'est pour ça que je prône un arrêt des championnats amateurs jusqu'en janvier, ça serait beaucoup plus juste. »

Comme d'autres clubs, Bobigny regrette également les programmations par la Fédération des matchs en retard le mercredi soir. Il doit d'ailleurs se rendre à Haguenau, près de 1 000 km allers-retours, dans cinq jours pour une rencontre à 20 heures. « On a le sentiment que la Fédération veut caser des matchs à tout prix, sans se soucier des contraintes pour les clubs amateurs comme nous, regrette le dirigeant. Nous, on ne peut pas partir la veille car nos joueurs travaillent. Ils vont donc devoir poser une journée, rentrer au petit matin et enchaîner le lendemain par une journée de travail. C'est préjudiciable au niveau récupération. Encore une fois, même si on dispute le même championnat, ce sont les petits clubs comme nous qui trinquons le plus. »

This news is expired in our cache, please access its source.

Source: leparis

You may like

Sports 2020-09-18T06:31:51.705Z
News/Politics 2020-06-25T00:33:37.771Z

Trends 24h

Latest

© Communities 2019 - Privacy