The Limited Times

Now you can see non-English news...

Jean Castex, l’incarnation de la prudence sanitaire

2020-11-20T19:38:30.453Z

RÉCIT - Le premier ministre, contre l’avis d’une partie de son entourage, enchaîne les déplacements dans les hôpitaux depuis sa nomination.


Certains de ses conseillers tentent de le dissuader de consacrer l’intégralité ou presque de ses déplacements à la crise sanitaire. En vain. Jean Castex ne dévie pas de sa ligne. Depuis sa nomination à Matignon, le 3 juillet, l’ancien «M. Déconfinement» a effectué quinze déplacements en lien avec la santé, au cours desquels il a visité neuf hôpitaux. Soit une moyenne d’un déplacement tous les dix jours centré sur la gestion de l’épidémie.

Après le centre hospitalier universitaire de Brest (Finistère), vendredi, au côté de Richard Ferrand, le premier ministre se rend à Dijon (Côte-d’Or) samedi, auprès du personnel soignant, au moment pourtant où le nombre de malades et d’hospitalisations liés à la deuxième vague reflue et où une partie de son cabinet l’incite à varier ses messages et diversifier les thématiques de ses apparitions publiques. Une manière pour Jean Castex de témoigner de la «reconnaissance de l’État» et même de son «admiration personnelle» vis-à-vis des blouses blanches.

À lire aussi : Déconfinement: après le «mur» de la deuxième vague, Castex ne veut pas baisser la garde

«C’est

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Saisissez votre email

Déja abonné ? Connectez-vous

Source: lefigaro

Similar news:

You may like

News/Politics 2020-11-22T00:59:26.030Z

Trends 24h

Latest

© Communities 2019 - Privacy