The Limited Times

Now you can see non-English news...

Les conservatoires rêvent de reprendre vie malgré le coronavirus

2020-05-23T06:50:37.203Z

Depuis deux mois, élèves et professeurs apprennent et enseignent la musique, la danse et le théâtre à distance. Une expérience forcée dont ils tentent de tirer le meilleur.


Depuis la mi-mars, ils sont réduits au silence. Du passage de la Canopée (Paris 1er), de la rue de la Douzième (Arras), de la rue Alphonse-Colas (Lille) ne s'échappent plus ni notes de musique, ni martèlements de pointes, ni tirades enflammées. Comme les autres lieux culturels et éducatifs, les conservatoires de France ont fermé leurs portes face à l'essor de la pandémie de coronavirus. Les musiciens, danseurs et acteurs, ainsi que leurs professeurs, sont rentrés chez eux et ont dû s'adapter. «Personne n'était préparé à cette coupure brutale. Chacun s'est débrouillé comme il pouvait», relate Michel Ventula, secrétaire général du Syndicat national des enseignants et artistes (SNEA-Unsa).

À lire aussi : Intermittents, tournages, spectacles... Les mesures de Macron pour la relance de la culture

«Immédiatement, des applications comme Zoom, Skype, Whatsapp sont devenues des supports pédagogiques, raconte Pascal Gallois, directeur du conservatoire Mozart (centre de Paris). Les moyens technologiques dont nous disposons aujourd'hui nous ont permis de continuer nos activités. Si le confinement était

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment

Saisissez votre email

Déja abonné ? Connectez-vous

Source: lefigaro

Similar news:

You may like

Life/Entertain 2020-01-28T09:19:05.118Z

Trends 24h

Latest

© Communities 2019 - Privacy