The Limited Times

Now you can see non-English news...

Jean-Pierre Pernaut a discuté avec Europe 1 et RTL

2020-10-20T18:31:01.400Z

INFO LE FIGARO - Le présentateur star ambitionne de faire de la radio.


Il y a une vie après le JT de 13 heures de TF1. Mais elle est encore loin de ressembler à la retraite, pour Jean-Pierre Pernaut. Le journaliste, qui a fêté ses 70 ans au printemps dernier, a encore pleins de projets en tête. Au mois de septembre dernier, il avait confié au Figaro avoir «une envie folle de faire de la radio».

À lire aussi : Départ de Jean-Pierre Pernaut de TF1: le bon sens loin de chez nous

Visiblement, le message est passé cinq sur cinq. Selon nos informations, le présentateur historique du «13 Heures» de la Une a entamé des discussions avec Europe 1 et RTL. L’animateur et la station du groupe M6 ont eu des échanges. Mais de ce côté, le dossier semble clos désormais. Depuis la rentrée, RTL a déjà renouvelé une bonne partie de sa grille. La radio a accueilli Éric Brunet ou encore le chef Cyril Lignac, et acté le départ de Stéphane Bern sur Europe 1. Pas forcément simple d’introduire un nouveau changement alors que les auditeurs ont déjà pris des habitudes. Surtout, Jean-Pierre Pernaut est très identifié à la chaîne TF1. Or RTL appartient au groupe concurrent M6. «Il n’y a pas de projet avec Jean-Pierre Pernaut cette saison», indique-t-on en tout cas chez RTL.

Nous avons eu des discussions purement cordiales. C’est parfaitement normal. Cela fait ­partie du métier. Je trouvais intéressant de le rencontrer. Il incarne tellement de choses.

Constance Benqué

Les choses, en revanche, semblent plus sérieuses chez Europe 1. Ces dernières semaines, Jean-Pierre Pernaut a rencontré à deux reprises Constance Benqué, la directrice générale du pôle news du groupe Lagardère et vice-présidente d’Europe 1, RFM et Virgin radio. «Nous avons eu des discussions purement cordiales. C’est parfaitement normal. Cela fait partie du métier. Je trouvais intéressant de le rencontrer. Il incarne tellement de choses», confirme d’ailleurs l’intéressée. Rien n’est aujourd’hui signé.

À lire aussi : Jean-Pierre Pernaut: «Pourquoi je quitte le 13 heures de TF1»

«Une grille démarre en septembre. Nous commençons à y travailler en avril», rappelle Constance Benqué. Mais les jalons sont posés. Après trente-trois ans passés à la tête du JT de 13 heures, Jean-Pierre Pernaut reste, aujourd’hui encore, l’une des «marques» les plus bankable du PAF. La preuve, en juin dernier, il a été sacré personnalité TV préférée des Français, dans un sondage du TV Magazine. En clair, recruter le présentateur, c’est s’offrir a minima un très joli coup de pub.

Un emploi du temps déjà bien chargé

Encore faut-il maintenant que la liste des envies de Jean-Pierre Pernaut - faire de la radio, écrire une troisième pièce de théâtre avec son épouse Nathalie Marquay - soit compatible avec un emploi du temps à première vue déjà bien chargé.

Le journaliste star sera aux manettes de son dernier JT le 18 décembre prochain. Mais il continuera à présenter les opérations spéciales qu’il a lancées comme «SOS villages» ou la «Semaine de l’emploi». Il prépare aussi une émission hebdomadaire, autour de la «proximité» pour LCI, la chaîne d’info de TF1, et doit participer à la production de quatre à cinq magazines par an consacrés au terroir et à ses richesses. Sans oublier le lancement d’une plateforme digitale pour la Une regroupant toutes les thématiques liées à l’actualité régionale. L’objectif, à l’origine, était pourtant de travailler moins qu’avant. Avec un tel programme, difficile pour Jean-Pierre Pernaut de consacrer à la radio davantage qu’une chronique ou une émission hebdomadaire.

This news is expired in our cache, please access its source.

Source: lefigaro

You may like

Life/Entertain 2020-10-20T18:34:08.424Z
Life/Entertain 2020-11-27T21:31:37.160Z

Trends 24h

Life/Entertain 2020-12-04T19:49:21.184Z

Latest

© Communities 2019 - Privacy