The Limited Times

Now you can see non-English news...

Un robot tueur de coronavirus excite les plateaux de tournage d'Hollywood

2020-05-23T06:21:37.907Z

Avec ses rayons ultra-violets, Xenex Germ-Zapping Robot parviendrait à tuer près de 99,99% du virus. Une perspective alléchante pour les studios américains, qui tentent de reprendre leur activité.


Il ferait pâlir de jalousie Terminator. Un robot capable de tuer le virus le plus tenace en quelques coups de rayons UV pourrait bientôt être recruté par Hollywood. Affectueusement nommé Xenex Germ-Zapping Robot, ce petit androïde serait dans le viseur de la chaîne CBS qui produit la série Blue Bloods, comme le rapportent plusieurs sources auprès du magazine américain The Hollywood Reporter .

À lire aussi : Coronavirus: un robot français pour décontaminer les hôpitaux

Ce robot désinfectant aux allures de Dalek, extraterrestre tueur de la série Doctor Who, parvient à anéantir jusqu'à 99,99% du coronavirus présent sur une surface, selon des tests effectués à l'Institut de recherche biomédicale du Texas. Déjà utilisé pour stériliser plus de 500 établissements de santé et hôpitaux du monde entier, Xenex pourrait également faire son entrée sur les plateaux de tournage avant la reprise de leur activité. Une aubaine pour l'industrie hollywoodienne, qui cherche à remonter la pente après avoir été mise à l'arrêt pendant plusieurs mois.

Avec ses rayons UV-C, Xenex est capable de nettoyer une dizaine de pièces par jour. Rodrigo BUENDIA / AFP

À lire aussi : Hollywood, l'usine à rêves prise dans le cauchemar du coronavirus

D'après The Hollywood Reporter, la société Xenex Disinfection Services, qui fabrique le robot, aurait déjà proposé ses services à Netflix, Amazon et Sony. «Nous utilisons encore essentiellement des seaux, des balais et des lingettes, et ce dont nous avons besoin, c'est d'un nouvel outil qui permettrait de réduire les risques d'infection au sein de notre environnement», explique Mark Stibich, cofondateur de l'entreprise texane. Le Covid-19 peut survivre jusqu'à trois jours sur de l'acier inoxydable ou du plastique, estiment des chercheurs des National Institutes of Health, dépendants du gouvernement américain.

Cinq minutes pour désinfecter

Des sources indiquent que Blue Bloods, la production de CBS, aurait manifesté son intérêt envers le petit robot exterminateur, afin de préserver la santé de ses acteurs et de ses équipes. Le coronavirus représente un enjeu important pour l'industrie du petit et du grand écran, alors que nombreux tournages ont été stoppés par la propagation de la pandémie. Aujourd'hui, les studios tentent de trouver des solutions alternatives pour reprendre leur activité, tout en garantissant à leurs employés de travailler dans de bonnes conditions sanitaires. Désinfection massive des décors, distanciation sociale et port du masque pourraient désormais faire partie du quotidien des équipes de tournage.

À lire aussi : La Californie reprend les tournages, mais pas dans les studios d'Hollywood

Grâce à ses rayons UV-C, Xenex est capable de nettoyer une dizaine de pièces par jour. Cinq minutes suffisent, durant lesquelles les rayons ultraviolets parcourent les surfaces afin de détruire toute présence du coronavirus. Habituellement utilisés dans les hôpitaux pour tuer les agents pathogènes, ils sont toutefois extrêmement dangereux pour l'homme et peuvent causer des dommages aux yeux, précise Xenex Disinfection Services. C'est pourquoi il est fortement recommandé de vider la pièce de toute présence humaine avant sa désinfection.

À lire aussi : Coronavirus: les salles de cinéma espèrent rouvrir leurs portes en juillet

Récemment, des chercheurs de l'Université de Californie ont montré que la lumière ultraviolette pourrait représenter une technologie prometteuse dans la désinfection des surfaces contaminées par le Covid-19. Celle-ci est toutefois onéreuse, en raison de coûts de production élevés. Pour s'offrir les talents de Xenex, il faudra débourser la somme de 125.000 dollars, soit près de 115.000 euros, ou investir dans une location mensuelle. Une bagatelle, en comparaison des 17 milliards de dollars de pertes financières que pourrait encaisser Hollywood à cause du coronavirus.

Source: lefigaro

You may like

Life/Entertain 2020-05-10T16:09:10.881Z
News/Politics 2020-05-08T09:36:03.548Z
News/Politics 2020-03-10T10:46:43.008Z
Life/Entertain 2020-03-17T08:19:34.491Z
News/Politics 2020-04-21T00:04:11.137Z
News/Politics 2019-09-19T12:19:45.026Z
News/Politics 2020-02-14T23:32:47.294Z

Trends 24h

Life/Entertain 2020-05-29T07:44:57.115Z
Life/Entertain 2020-05-29T07:50:14.310Z

Latest

© Communities 2019 - Privacy