The Limited Times

Now you can see non-English news...

TGV médicalisé : l’évacuation des patients est en cours

2020-03-26T10:17:11.872Z

Vingt personnes gravement atteintes par le coronavirus vont être acheminées en train dans les Pays de la Loire. L’objectif est de soulager l


Opération TGV lancée. L'embarquement à bord du TGV médicalisé, qui doit emmener des patients alsaciens contaminés par le coronavirus vers des hôpitaux des Pays de la Loire, a commencé ce jeudi à Strasbourg (Bas-Rhin). Les premières ambulances sont arrivées peu après 6 heures sur le quai n° 1, encadrées de soignants en surcombinaisons.

Vers 8h30, les premiers malades, transportés sur des civières, ont été installés à bord du train duplex, arrivé la veille en gare. Le convoi sanitaire devrait partir à 11 heures. Un deuxième train a été positionné sur le quai d'en face, pour créer une barrière visuelle, selon le journal L'Alsace.

TGV médicalisé à Strasbourg : l'évacuation des patients est en cours #COVID19 https://t.co/toolIGMyjr pic.twitter.com/5zl5NaYWZb

— DNA (@dnatweets) March 26, 2020

Vingt patients gravement atteints doivent être transférés vers les hôpitaux d'Angers, du Mans, de Nantes et de La Roche-sur-Yon. Ils devaient être installés dans cinq voitures, à raison de quatre par salle basse, celles du haut étant réservées à la circulation des matériels et des personnels soignants, selon la Direction générale de la Santé (DGS).

Dans chaque voiture, une équipe médicale constituée d'un médecin anesthésiste-réanimateur, d'un interne, d'un infirmier anesthésiste et de trois infirmiers sera présente. Ces soignants - une cinquantaine avec les logisticiens - viennent des CHU de Nantes et d'Angers ainsi que de l'AP-HP Paris, tandis que le Samu de Paris coordonne la manœuvre.

Une rame classique a été accouplée à la rame médicalisée, afin de faire face à de possibles aléas, comme une collision avec du gibier.

Cette évacuation ferroviaire a été déclenchée pour soulager le Grand Est, durement touchée par la pandémie et dont les hôpitaux sont saturés. « Première en Europe », selon le ministre de la Santé Olivier Véran, elle pourrait être amenée à se répéter.

Newsletter - L'essentiel de l'actu

Chaque matin, l'actualité vue par Le Parisien

Je M'inscris

Votre adresse mail est collectée par Le Parisien pour vous permettre de recevoir nos actualités et offres commerciales. En savoir plus

LIRE AUSSI > Coronavirus : l'Ile-de-France au pied du mur

Déjà, une quarantaine de transferts par hélicoptère ou avion - un Airbus de l'armée de l'air - ont été conduits il y a quelques jours pour soulager le centre hospitalier de Mulhouse. Un hôpital de campagne a aussi été dressé par les militaires sur le parking pour prendre en charge une trentaine de patients. 506 personnes ont déjà trouvé la mort dans les hôpitaux du Grand Est.

VIDÉO. Coronavirus : ces hôpitaux de secours nés dans l'urgence

This news is expired in our cache, please access its source.

Source: leparis

You may like

News/Politics 2020-09-11T18:14:04.887Z
News/Politics 2020-07-23T17:26:33.629Z
Sports 2020-09-18T06:31:51.705Z
News/Politics 2020-06-25T00:33:37.771Z

Trends 24h

Latest

© Communities 2019 - Privacy