The Limited Times

Now you can see non-English news...

Carrefour tire pleinement les fruits de son plan de transformation

2020-10-28T06:55:43.717Z

Les ventes du distributeur ont progressé de 8,4% au troisième trimestre, une première depuis 20 ans.


Deux ans et demi après la présentation par Alexandre Bompard de son plan de transformation pour Carrefour, le distributeur a réalisé, au troisième trimestre, ses meilleures ventes depuis 20 ans. Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 8,4% à périmètre comparable, du jamais vu depuis que le distributeur publie ces statistiques.

La mue réalisée ces deux dernières années permet à Carrefour de profiter à plein du surcroît d'achats réalisé par les ménages en cette période de pandémie, alors qu'un nombre croissant de clients se nourrit à domicile. «Nous avons franchi un nouveau jalon dans notre plan stratégique. Nous sommes maintenant dans une phase d'accélération commerciale, se félicite Alexandre Bompard, le PDG du groupe. Ce trimestre est la confirmation que Carrefour a structurellement renoué avec la croissance, au-delà des spécificités de chaque marché alimentaire, porteur à certains endroits et moins à d'autres».

La croissance de Carrefour est d'abord tirée par le Brésil (+26%) et l'Espagne (+6,3%), «deux moteurs qui tournent à plein régime», constate le PDG. Dans ce dernier pays, les ventes déclinaient il y a encore un an et demi, avant que Raimi Baitieh, le tout nouveau patron de Carrefour France, n'y soit nommé et n'y insuffle son obsession de la satisfaction client. L'effet Baitieh commence aussi à se faire sentir dans l'Hexagone, où il a été nommé en juillet pour impulser une nouvelle dynamique commerciale. « En France pour la première fois depuis longtemps, notre croissance est en hausse sensible dans tous nos formats, notre NPS augmente de 7 points et nous stabilisons notre part de marché depuis le mois de septembre », se félicite Alexandre Bompard. En Italie en revanche, les ventes reculent de 8%, pénalisées par l'exposition de Carrefour aux zones touristiques du Nord du pays.

Des prix plus compétitifs

Les ventes des hypermarchés français, qui plombaient jusqu'à présent celles du groupe en France, redeviennent positives (+2,5%) après avoir été mécaniquement plombées par les réductions de surfaces opérées ces deux dernières années. «Nous observons une très forte dynamique dans les hypers grâce au déploiement de la méthode 5/5/5», qui fait de la satisfaction des clients le principal objectif des salariés. Ils profitent aussi des investissements réalisés par Carrefour pour améliorer son positionnement prix, un critère plus que jamais scruté par les clients. «Nous le constatons sur tous nos marchés et pas seulement en France, explique Alexandre Bompard. C'est la raison pour laquelle nous déployons des plans d’économies à très vive allure, qui seront réinvestis dans les prix». Carrefour a revu à la hausse cet été son plan d'économies, à 3 milliards d'euros d'ici 2022.

Alors que la menace d'un reconfinement plane, le distributeur se dit prêt à y faire face. «La crise sanitaire est là. Ma priorité quotidienne est d’assurer la sécurité des clients et des collaborateurs, et de piloter l'entreprise de façon réactive, pour nous adapter à la demande de nos clients, explique le PDG. Nous avons travaillé depuis mars en permanence sur plusieurs scénarios, et avons notamment étendu les capacités de notre offre e-commerce».

This news is expired in our cache, please access its source.

Source: lefigaro

You may like

News/Politics 2020-07-23T17:26:33.629Z
News/Politics 2020-09-09T20:54:21.883Z

Trends 24h

Business 2020-11-26T14:49:08.720Z

Latest

© Communities 2019 - Privacy