The Limited Times

Now you can see non-English news...

Télétravail: Framatome se dote d’un accord dont les ouvriers peuvent aussi bénéficier

2020-09-22T19:27:10.371Z

Le fabricant de composants pour centrales nucléaires vient de se doter d’un nouvel accord qui permet de réorganiser complètement l’activité dans le groupe et fait la part belle au travail à distance.


Les tergiversations nationales n’empêchent pas les accords sur le terrain. Chez Framatome, la direction et les représentants des salariés n’ont pas attendu que les grandes organisations patronales et syndicales, qui discutent depuis le mois de juin, finissent par trouver un compromis pour s’attaquer au dossier du télétravail. Le fabricant de composants pour centrales nucléaires vient de se doter d’un nouvel accord qui permet de réorganiser complètement l’activité dans le groupe et fait la part belle au travail à distance. Validées le 31 juillet par les représentants de la direction et des quatre syndicats représentatifs (CFDT, CFE-CGC, CGT et FO), les nouvelles modalités de recours au télétravail seront applicables dès le 1er octobre.

À lire aussi : Télétravail: une «négociation» s'ouvrira le 3 novembre entre patronat et syndicats

L’entreprise n’en est pas à son coup d’essai. Framatome, qui emploie 9000 personnes en France, avait déjà signé un accord il y a dix ans permettant à ses salariés, dont le métier était compatible, de réaliser une journée de télétravail. Prévue cette année,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Saisissez votre email

Déja abonné ? Connectez-vous

This news is expired in our cache, please access its source.

Source: lefigaro

You may like

News/Politics 2020-06-25T00:33:37.771Z
Sports 2020-09-18T06:31:51.705Z
News/Politics 2020-07-23T17:26:33.629Z

Trends 24h

Business 2020-10-21T18:06:09.952Z

Latest

© Communities 2019 - Privacy