The Limited Times

Now you can see non-English news...

L'État envisage-t-il de privatiser les routes nationales ?

2020-09-19T16:13:27.156Z

LA VÉRIFICATION - Un décret encadrant la concession de certains segments de routes nationales suscite des inquiétudes. À raison ?


LA QUESTION. Un décret passé inaperçu en plein cœur de l'été est devenu l'objet d'une discorde. Ce texte du 14 août dernier, signé par le premier ministre, la ministre de la Transition écologique et son secrétaire d'État chargé aux Transports, encadre la concession de certains segments de routes nationales aux acteurs privés, tels que Vinci et Eiffage.

À lire aussi : Privatisation des autoroutes : un rapport sénatorial dénonce le manque à gagner pour l'État

Avec ce décret «relatif aux conditions de classement de certaines sections de routes dans la catégorie des autoroutes», la crainte d'une «privatisation» des nationales françaises revient dans le débat public. «Les autoroutes, ça ne leur suffit pas pour faire du fric sur le dos des automobilistes !», s'est notamment insurgé vendredi 18 septembre Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la France insoumise estime que l'État offre de «nouveaux cadeaux» au secteur privé. Est-ce vraiment le cas ?

VÉRIFIONS. Pour le gouvernement, le timing est en tout cas mal choisi. La polémique intervient au lendemain de la publication par le Sénat d'une enquête

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Saisissez votre email

Déja abonné ? Connectez-vous

This news is expired in our cache, please access its source.

Source: lefigaro

You may like

News/Politics 2020-07-23T17:26:33.629Z
News/Politics 2020-06-25T00:33:37.771Z

Trends 24h

Business 2020-10-20T18:31:02.563Z

Latest

© Communities 2019 - Privacy